Au théâtre avec « Jean et Béatrice » de Carole Frechette

Le 30 janvier dernier a été particulièrement marqué par une pléthore d’activités culturelles du côté de la capitale. Parmi ceux-ci, il y avait la représentation théâtrale de la pièce « Jean et Béatrice » de Carole Frechette, initiée par la compagnie He’Mel.

C’est à un peu plus de 20 heures que la scène du Street Corner, site de l’événement s’est vu illuminé par une lumière orangé en signe du début de la pièce. Aux premiers abords, l’on peut retenir de cette pièce qu’elle avait pour but majeur de présenter un produit dans lequel les spectateurs adhèrent et de pouvoir sentir sa chaleur et ses émotions. Chose qui a été ressentie tout au long du spectacle.

La pièce « Jean et Béatrice » telle qu’elle a été présentée au public ce jour retrace l’histoire d’une femme seule qui fait passer une annonce dans laquelle elle promet une récompense à l’homme qui saura l’intéresser, l’émouvoir et la séduire. Béatrice, ici interprétée par Marcelle Sandrine Bengono, n’attendra pas longtemps pour recevoir la candidature d’un chasseur de primes qui n’est autre que Jean interprété par Jean Baleguel.  Ce dernier est alors décidé à braver toutes les épreuves pour remporter la fameuse récompense.

Le déroulement de la pièce nous montre un homme déterminé, prêt à faire ce qu’il faut pour sortir vainqueur des trois épreuves établies par cette dernière. Content de son parcours, Jean sera rapidement interpeller car Béatrice va changer le cours du jeu.  Hélas, Jean n’est pas là pour l’amour, il est simplement habité par la soif de la victoire…

La suite du spectacle d’une heure et trente minutes va plonger les spectateurs dans une série de rebondissements entre piège et duel. Les deux personnages vont faire preuve de complicité et maturité dans leur jeu pour convaincre l’assistance.

De l’autre côté de la scène, l’on pouvait ressentir une véritable adhésion du public à ce qui se passait devant lui. Les différentes réactions émises par ce dernier en disaient long sur ce qu’il était en train de vivre. « On a senti que le public s’intéresse réellement à cette  pratique théâtrale… Le message est passé ». A réagi Bertrand Baleguel par ailleurs metteur en scène de la pièce à la fin du spectacle.

D’autres représentations de la pièce “Jean et Béatrice” sont prévues pour le plaisir des amoureux et fans de théâtre de la ville de Yaoundé.

 

                                                                                                                Gaelle KONLACK

Like and share if you liked!

La rédaction

Next Post

Spectacle « Rire avant de dormir » : prêts pour l’acte 4 ?

jeu Fév 13 , 2020
Sous l’initiative du «  As King Comedie Show », les contours du concept « Rire avant de dormir » ont été présentés le 7 février dernier à Yaoundé au cours de la  conférence de presse. L’esplanade du cercle Bansoa au quartier Etoudi accueillera le 28 février prochain dès 19h, la soirée d’humour « rire […]

Archives

You cannot copy content of this page