Après Yaoundé en 2016, c’est au tour de la ville de Bertoua de recevoir la grande caravane du Festival National des Arts et de la Culture (FENAC) du 16 au 22 Juillet 2018. Cette édition est placé sous le thème « diversité culturelle, identité et unité nationales ».

Cette année, c’est près de 2000 personnes qui sont attendues sur les sites qui vont abriter les activités du FENAC. Parmi celles-ci, l’on peut citer des spectacles scéniques, des foires et expositions, les ateliers d’animation et le colloque scientifique qui réunira des spécialistes et grands acteurs de la sphère culturelle qui porteront des réflexions sur le thème principal du festival.

Préparation de la scène pour les prestations artistiques lors du FENAC 2018/ Cellcom MINAC (c)

Cependant, l’engouement, la ferveur et la densité observés lors de la première édition du Festival des Musiques et des Danses Patrimoniales (FESLUDAP) en Août 2017 mérite qu’un espace soit accordé à cette catégorie d’activités qui ne bénéficient pas toujours d’une plateforme de diffusion et de promotion.

Au-delà des activités festives, le FENAC 2018 sera également l’occasion de murir les réflexions sur le multiculturalisme, le vivre-ensemble, la préservation, la valorisation et la diffusion du patrimoine culturel camerounais. Compte tenu du fait que le Cameroun soit encore à la quête de sa stabilité économique, le Festival National des Arts et de la Culture servira également de cadre de discussions liées à la contribution du secteur culturel sur l’économie qui aura lieu au cours des échanges et partages d’expérience entre les professionnels.

Toutefois, il convient de rappeler que le FENAC 2018 va se dérouler en 3 phases, notamment des pré-sélections départementales, les sélections régionales et enfin la phase de la tenue effective de l’événement avec les acteurs retenus pour l’occasion.

La cérémonie d’ouverture sera présidée par le premier ministre avec à ses côtés le ministres des arts et de la culture du Cameroun.

Le Festival National des Arts et de la Culture est un événement biennal placé sous l’égide du chef de l’Etat qui se tient de manière rotative dans les chefs-lieux des régions. Le festival a été mis sur pied pour répondre à certaines exigences et s’est fixé pour objectifs majeurs de promouvoir la diversité culturelle camerounaise ; de favoriser le brassage entre les différents peuples et accroître l’offre culturelle et touristique du Cameroun. En outre, cet événement national va regrouper pendant une semaine tous les acteurs culturels de tout bord avec des expressions culturelles plurielles. Jusqu’ici sept sur les 10 régions l’ont déjà abrité, à l’exception du Sud, du Nord-Ouest et du Nord.

Like and share if you liked!
You cannot copy content of this page