Le 25 Aôut dernier, la jeune camerounaise Charly Flore Nguimenang a été élue miss du forum le plus populaire du réseau social Facebook “Le Cameroun C’est Le Cameroun” (LCCLC). Pour les 12 prochains mois, elle sera accompagnée de ses deux dauphines Agnès Laeticia Manga et Sylvia Nkenku, également élues lors de cette finale à Douala.
Charly Flore Nguimenang recevant son chèque de lauréate/(DR)
La finale de l’élection Miss LCCLC “The Goddess” a vu défiler sur son podium les 13 finalistes qui avaient été choisies grâce aux votes du public et d’un jury mis en place pour l’occasion constitué de Laura Dave, du mannequin international Sonia Bibi, Sylva Ebelle, Merlin Tchuente entre autre.
Pour sa 3e édition, le thème choisi était “Education de la femme pour le développement du Cameroun“.  Lancé le 15 Mai 2018, l’élection “Miss LCCLC” comme à ses débuts a pour cible la mise en valeur de la beauté tout en promouvant le côté naturel de la femme camerounaise, d’où son slogan “sublimons la beauté camerounaise au naturel”.
Le concours s’est déroulé en deux phases à savoir la phase virtuelle qui comprenait les rubriques telles que “miss talent”, “miss cuisine” et “miss langue traditionnelle” et la phase réelle qui a été précédé d’un stage de préparation de quatre jours au cours duquel les candidates devaient développer des aptitudes leur permettant de mieux s’exprimer sur leurs projets respectifs au soir du couronnement.
La phase réelle qui était la plus importante consistait à la matérialisation de toutes les activités menées au virtuel mais surtout le couronnement de celle qui aura par son charme et son intelligence conquis le public du forum “LCCLC” ainsi que les membres du jury. Pour Laura Dave présidente du jury, ce résultat est le processus d’un travail de longue haleine (3 mois) qui a permis de déceler la perle rare qui devra représenter le concept durant une année.
La miss LCCLC et ses dauphines
La soirée présentée par Cyrille Bojiko, a eu comme autre articulation des prestations musicales de plusieurs artistes parmi lesquels Koppo, Joel P et Tula. Cependant, l’on a pu noter la présence de nombreux visages de paysage culturel et médiatique camerounais à l’instar de Liliane de Massok, Joyce Fotso, Alex Siewe, Nasser Njoya et Jean Noël Kenmoe.
Interrogée après son couronnement, Charly Flore Nguimenang, la nouvelle “Miss LCCLC” n’a pas caché sa joie en ces termes que c’est une immense satisfaction car son parcours a été très difficile et il a fallu qu’elle s’arme de beaucoup de courage et bénéfice du soutien incommensurable de son équipe pour aller jusqu’au bout de cette aventure.
En mettant la clé sur le paillasson, la présidente du Comité d’organisation Marie Laure Jatsa a donné rendez-vous l’année prochaine avec plus d’innovations afin que la beauté camerounaise soit célébrée au naturel à la hauteur du prestige du Cameroun.


Like and share if you liked!
You cannot copy content of this page