You cannot copy content of this page

Des camerounais parmi les présélectionnés du Prix RFI Théâtre 2019

Suite à l’appel à candidatures de la sixième édition du Prix RFI Théâtre lancé il y a plusieurs semaines, treize textes ont été présélectionnés par le comité de lecture du concours. Ces finalistes ont été choisis parmi 201 candidatures dont la majorité est issue des auteurs africains.

Parmi les vingt pays qui ont été enregistrés au concours cette année, se trouve le Cameroun, représenté ici par ses trois de ses fils. Il s’agit :

Cyril-Juvenil Assomo avec son texte intitulé « Le précieux présent de la petite reine »,
Une jeune fille face à son bourreau. Elle supplie l’homme masqué de lui demander son nom. Elle s’est sacrifiée pour sauver sa famille et ne veut pas que son acte de bravoure reste anonyme. Son bourreau, figure du terrorisme, demeure silencieux. Figure christique, elle incarne toutes les victimes. Un étrange monologue adressé, une parole en tension.

Denis Sufo Tagne avec son texte « Vole petit avion vole »,
Grande Sœur demande à Petit Frère de lui construire un avion. Que l’avion vole par la force de son souffle. Le jeu se poursuit au fil des ans, au-delà de leur séparation. Au-delà de l’absence d’un père, parti au loin. Rêves d’ailleurs, à décrypter au fil des pages dans une ambiance poétique ouverte sur l’imaginaire. Une théâtralité à trouver dans les interstices

Hermine Yollo Mingele avec son texte « M119 Autopsie »,
Qui est cette violoncelliste jouant à longueur de temps l’air de Thelonious Monk, Misterioso 119, dans une pièce de la prison pour femmes ? Où sont passées les animatrices venues faire du théâtre avec les détenues ? Une journaliste mène l’enquête auprès du personnel pénitentiaire et des prisonnières… Un incendie se déclare. Cette pièce, écrite en écho à celle de Koffi Kwaoulé Misterioso 119 demeure aussi énigmatique que son modèle.

Les dix autres candidatures sont partagées entre la Côte d’Ivoire, le Bénin et Haïti qui ont chacun deux ambassadeurs; le Gabon, le Togo, le Congo et le Liban qui ont chacun un représentant.

Le Prix RFI Théâtre récompense un auteur vivant en Afrique, dans les Caraïbes, dans l’océan Indien ou au Proche-Orient. Le vainqueur de cette édition sera connu le 29 septembre prochain dans le cadre des « Francophonies- des écritures à la scène » à Limoges. Il bénéficiera d’un soutien professionnel et une exposition médiatique à travers une résidence de création scénique au Centre Dramatique National de Normandie-Rouen, d’une dotation financière, de l’organisation d’une lecture proposée par le centre national des dramaturgies contemporains à Paris et d’une promotion du texte et une mise en ondes sur les antennes de RFI.

Le Prix RFI Théâtre a déjà été remporté par un camerounais en la personne d’Edouard Elvis Bvouma avec son œuvre « Poupée barbue ». C’était lors de sa quatrième édition en 2017.

 

La rédaction

Follow and share if you liked
error0

La rédaction

Next Post

Festival Ecrans Noirs 2019 : pas de prix pour le meilleur acteur camerounais

dim Juil 21 , 2019
Le festival Ecrans Noirs qui était rendu à sa 23e édition cette année vient de se refermer au palais des congrès de Yaoundé au cours d’une soirée qui a particulièrement été marquée par la remise des prix aux lauréats des films en compétition. Le festival qui s’est ouvert le […]

Archives

Follow by Email
Facebook
Facebook
Instagram0