Le lancement de la toute première foire d’art Contemporain et du Design au Cameroun, Douala Art Fair a eu lieu ce 1er Juin 2018 dans l’enceinte de Canal Olympia Bessengue de Douala.

Une foule nombreuse constituée d’artistes, d’amateurs d’arts, de personnalités et de partenaires ont répondu présent à l’invitation du comité d’organisation de cet événement piloté par la journaliste  Diane Audrey Ngako. Pour cette passionnée d’art, Douala Art Fair se positionne comme le point de rencontre entre les artistes, les camerounais et le reste du monde. Ce concept est selon elle une opportunité pour les artistes de vendre leurs œuvres et de créer une génération d’acheteurs africains.

 

« La cote de nos artistes ne pourra monter que si dès le début on les accompagne ! »

La réception organisée pour le DAF a été agrémentée par une exposition d’œuvres d’artistes contemporains tels que : Barthélémy Toguo, Salifou Lindou, Émile Youmbi, Yvon Ngassam, Christian Djomani, Joël Mpah Dooh, Jean David Nkot et bien d’autres.

Le volet de la soirée qui a cristallisé toutes les attentions a été bien-sûr la remise des trois prix en lice pour cette première édition. Il y’a eu le prix Barthélémy Toguo remporté par le jeune artiste Dogmo, le prix Voud’Art décerné à Justine Gaga et le prix Douala Art Fait qui récompense un artiste pour l’ensemble de son travail. Et c’est au plasticien Koko Komegne qu’il a été decerné.

Créer une génération d’acheteurs, faire en sorte qu’elle puisse avoir un avis sur l’art, telles sont les attentes de la promotrice de Douala Art Fair dont les activités se sont clôturées le 3 Juin 2018 avec au menu des ateliers de dessin et de peinture pour petits et grands, des projections sur l’art contemporain africain, des talks, des visites guidées des œuvres, exposées, etc.

Like and share if you liked!
You cannot copy content of this page