Célébrée chaque 21 Juin, la Fête de la musique est un événement international annuel au cours duquel les citoyens du monde sont autorisés et même priés de jouer la musique dans les lieux publics. Et dans certains cas, le public a droit aux concerts gratuits où les artistes sont appelés à prester pour le plaisir et surtout de manière bénévole.

Historique de la Fête de la musique

L’histoire de la Fête de la musique remonte en 1976 alors qu’elle n’est qu’une simple imagination du musicien américain Joel Cohen qui travaillait pour la radio France Musique. Pendant qu’il y travaillait, il proposait des « saturnales (fêtes qui se déroulent une semaine avant le solstice) de la musique » pour le 21 Juin et 21 Décembre pour les deux solstices. C’est finalement le 21 Juin 1976 que le projet de Cohen est réalisé dans l’ouest de Paris et Toulouse. Plus tard, Jack Lang ministre français de la culture et son directeur de la musique et de la danse Maurice Fleuret donnent l’impulsion décisive à l’événement et la première fête nationale de la musique est célébrée en 1982.

C’est finalement en 2011 que la fête est devenue un événement international. En moins de 30 ans, la Fête de la musique est reprise dans plus de 700 villes à travers le monde avec Bogota la dernière en date qui se l’est approprié en 2012.

La fête de la musique dans son ensemble célèbre la musique vivante et met en valeur l’ampleur et la diversité des pratiques musicales ainsi que tous les genres musicaux.

De ce fait, le but de la Fête de la musique d’après ses initiateurs était de promouvoir la musique de deux façons, à savoir : encourager les amateurs et professionnels de la musique à prester dans les rues sous  le slogan « faites de la musique » qui est un homophone de « fête de la musique » et organiser plusieurs concerts gratuits au cours desquels le public aura accès à tous les genres et styles musicaux.

 

LIRE AUSSI Le 30 Juin 2018 aura lieu la “soirée des immortels” en hommage aux musiciens décédés

 

Qu’en est-il de la Fête de la musique au Cameroun ?

La Fête de la musique n’a pas encore acquis l’ampleur et la régularité dans le monde comme c’est le cas en France car elle dépend de la volonté et des moyens des organisateurs locaux. Néanmoins, pour cette édition, le Cameroun compte bien jouer sa partition à travers les différentes activités qui se vont se dérouler à cet effet.

Parmi celles-ci, nous avons la communauté chrétienne qui va commémorer la Fête de la musique à travers le gospel dans plusieurs villes du pays. Après Ebolowa et Yaoundé les 16 et 17 Juin dernier, ce sera au tour des villes de Buea (UB junction) et Douala (Bonabéri, shephead staff church of All Nation) d’accueillir la grande caravane chrétienne  les 23 et 24 Juin sous le thème « Proclamons et célébrons les victoires de Dieu sur notre pays ».

Comme autre manifestation, l’ambassade d’Espagne au Cameroun en collaboration avec le Centre Culturel Espagnol basé à Yaoundé organisent la semaine de la musique du 18 au 23 Juin 2018 qui a pour slogan « Yaoundé viens danser ! » et pour thème « Chemin croisé ». La semaine qui a débuté le 18 Juin dernier a parmi ses articulations un master class de danse contemporaine, des ateliers animés par le danseur camerounais Moada Yakana et une « battle » de danse pour les groupes et danseurs individuels à l’issue de laquelle les meilleurs recevront des prix. La cerise sur le gâteau est la soirée « live » qui va clôturer la semaine le 23 Juin prochain avec plusieurs artistes camerounais.

Toujours dans le même sillage, les Instituts Français du Cameroun vont également faire du pays de Manu Dibango une terre vibrante au rythme des décibels pendant cette fête de la musique. A cet effet, une série de spectacles est prévue dans les deux capitales camerounaises du 21 au 23 Juin 2018. Ces scènes réuniront plusieurs grands noms de la musique, des étoiles montantes et même des amateurs parmi lesquels Etienne Mbappe, Annie Anzouer, Krotal, Tenor, Minks, Shura et bien d’autres.

Affiche concert Fête de la musique ce 21/6/2018 à l’IFC

Et pour refermer l’agenda des grands rendez-vous de la Fête de la musique 2018 au Cameroun, plusieurs artistes de la musique urbaine seront sur la scène le 23 Juin à Makepe. Parmi eux, l’on peut citer J-Jack, Lily Swagga, Figama, etc…

Spécial Fête de la musique à Douala

A voir ces différentes animations, il ne serait pas de refus de penser que le Cameroun sera bel et bien de la partie cette année pour la célébration de la Fête de la musique que nous espérons va se dérouler dans la paix, la joie et l’harmonie. Alors que la musique soit et « faites de la musique » !

 

Colbie Medjom

Like and share if you liked!
You cannot copy content of this page