Le Festival Panafricain de Films d’Ecole de Yaoundé (First Short) 2018 s’est refermé ce 14 Avril au cours d’une soirée à la salle Sita Bella en présence de nombreux invités. La soirée a particulièrement été marquée par deux événements, à savoir la remise des prix aux lauréats des catégories en compétition et la coupure du gâteau marquant le 5e anniversaire du festival.

L’un des faits qui aura marqué cette séance de remise de prix au First Short 2018 est l’absence du prix de la meilleure interprétation masculine qui devait être attribué au meilleur acteur de la grande catégorie « stylo d’or- fiction ». Pour le jury présidé par la réalisatrice Yolande Ekoumou Samba, parmi les films examinés à cet effet, « aucun comédien ne nous a paru digne de recevoir une distinction d’une telle valeur ». Néanmoins, il n’a pas manqué d’apprécier la bonne prestation des comédiens dans les films de la grande catégorie « espoir » qui malheureusement n’était pas éligible pour ce prix. « Dans la catégorie espoir les films étaient de très bonne facture en ce qui concerne l’interprétation qu’il s’agisse des hommes ou des femmes…». A expliqué la présidente du jury.

Toutefois, si le prix de l’interprétation masculine n’a pas été décerné, les autres récompenses ont été attribuées aux plus méritants. Il s’agit du :

Stylo d’or : « Hands » de Lea Malle Franck ;

Stylo d’or documentaire : « Blanc-noir et heureux » de Cornelia Glele du Benin ;

Stylo d’or scénario : « Yvana » d’Alexandre Toyou ;

Stylo d’or de l’interprétation féminine : Minloe Ngoa Pauline pour son rôle dans « Yvana » ;

Stylo d’or de la meilleure écolé décerné à « ESEC » du Togo ;

Prix spécial du jury : Ahmed Kormod pour son film « Still near by » (Egypte) ;

Stylo d’honneur (prix Arthur Si Bita) : Lassan A Biroko Brigitte ;

Stylo d’or espoir  fiction : Jean Marc Anda pour son film « Nyangono :

Stylo d’or espoir documentaire : « Bimbia, sur les traces de nos ancêtres » de Ghislaine Digona.

Par ailleurs, d’autres articulations ont fait les grandes lignes du 5e Festival Panafricain  de Films d’Ecole, notamment l’atelier de l’initiation à l’écriture du scénario qu’a animé Paul Stevek de l’association des scénaristes du Cameroun, Extérieur Jour, et au cours duquel 5 participants ont été enregistrés ; la visite guidée dans les locaux de la chaine de télévision privée Canal 2 International antenne de Yaoundé qui s’est poursuivie par une conférence sur  « Télévisions camerounaises et promotion du cinéma local : enjeux et perspectives ». Et le temps fort du festival n’est plus ou moins que la rencontre de football qui a opposé les cinéastes aux hommes de média quelques heures avant la clôture au stade des sapeurs à Mimboman. Le score final du match est en faveur des hommes de média puisqu’ils vont le remporter sous le score de 4 buts contre 2 plus le titre d’homme du match remporté par Gérard Tedom, le présentateur de l’émission télévisée 100% Ciné.

La 5e édition du Festival Panafricain  de Films d’Ecole de Yaoundé s’est déroulée et achevée sous une note satisfaisante pour le délégué général, Césaire Moute qui a profité de la soirée de fermeture pour exprimer sa gratitude à tous ceux qui ont renouvelé leur soutien envers cet événement qui promeut les films d’école du Cameroun et d’ailleurs.

 

Like and share if you liked!
You cannot copy content of this page