You cannot copy content of this page

« Innocent(e) » : Fin de tournage pour Lea Malle Frank Thierry et son équipe

C’est officiel le tournage du premier long métrage du jeune réalisateur camerounais Frank Thierry Lea Malle est terminé. C’est le 5 mai dernier qu’a été enregistré le dernier clap du film intitulé « Innocent(e) ».

“Innocent(e)” 2019

Le film écrit par Frank Thierry Lea Malle nous raconte l’histoire du sous-officier de gendarmerie Joséphine Mbuntcha joué par Virginie Ehana, qui se trouve confrontée à une affaire controversée de double tentative de meurtre entre une adolescente de 17 ans incarnée par Fidèle Ngo Bayigbedeg et un politicien interprété par Noel Ferdinand Tiognou. La gendarme dont le mariage ne se porte pas bien va devoir aller au-delà des préjugés sexistes pour mener à bien son enquête.

Par ailleurs, le film doit ses décors à deux principales villes du Cameroun, notamment la capitale politique Yaoundé et Abong-Mbang dans la région de l’Est.

 “Innocent(e)” 2019

L’expérience qui aura duré un peu plus d’un mois était une toute nouvelle plus ou moins éprouvante pour le scénariste et réalisateur qui compte dans sa filmographie quatre courts métrages tous primés au Cameroun et à l’étranger. « Une aventure au combien difficile pour le mental et le physique… Je ne garde de ça que de belles leçons, de beaux moments passés avec une belle équipe et surtout la satisfaction d’avoir terminé ». Confie-t-il.

“Innocent(e)” 2019

Pour le moment aucune date de sortie de « Innocent(e) » n’est connue. Toutefois, la post-production du film aussitôt entamée après le tournage se déroule dans les bonnes conditions, selon le communiqué parvenu à notre rédaction.

« Innocent(e) » est une production d’Inception Arts and Com, l’entreprise de production audiovisuelle mise sur pied par Frank Thierry Lea Malle en 2016.

Crédit photo: Inception Arts and Com

Follow and share if you liked
error0

La rédaction

Next Post

Appel à candidature- Résidence d'écriture pour africains au Burkina Faso

mer Mai 29 , 2019
Le Goethe-Institut/ Bureau de liaison Ouagadougou met en place une résidence d’écriture pour les jeunes auteurs (moins de 40 ans) africains en 2019/2020. La résidence est ouverte aux auteurs de tous les genres littéraires : la nouvelle, la poésie, l’essai, le récit, le conte, le théâtre, la bande-dessiné, etc. Elle vise à donner une plate-forme d’expression […]

Archives

Follow by Email
Facebook
Facebook
Instagram0