C’est le 9 décembre 2018 lors de son concert à Yaoundé que la slameuse Lydol a annoncé sa sélection au festival Sauti Za Busara 2019, considéré ici comme l’un des festivals de musique les plus prisés de la sous-région Afrique de l’Est. La nouvelle était la bienvenue pour notre pays car cette sélection est la 4e pour le Cameroun et la première pour un artiste slam en 16 éditions du festival.

Lydol au Sauti Za Busara 2019/ DR

Bien qu’ayant quitté le Cameroun sans son équipe de musiciens, la jeune artiste s’est vue réconfortée du fait que défendre les couleurs du Cameroun et du slam qui était le plus important. Elle confie par ailleurs qu’une équipe de musiciens lui a été attribuée à son arrivée en Tanzanie.

La slameuse également nominée pour la première fois au Canal 2’Or était annoncée sur la scène de clôture du festival pour un show de 50 minutes, une nouvelle qu’elle a accueillie avec enthousiasme et inquiétude. « C’est vrai que c’est beaucoup de stress et de pression parce que le niveau est élevé, c’est des artistes de grande renommée qui sont sur le festival…50 minutes, juste quelques jours pour travailler le spectacle parce que c’est pas juste les chansons qui s’enchaînent, c’est également une histoire à raconter. A part ça, ça va ».

Sauti Za Busara: dernières répétitions avant le show final/ DR

 

Du 7 au 10 février 2019, plusieurs artistes musiciens du continent se sont succédé sur la scène  Sauti Za Busara dans la ville de Zanzibar. Parmi eux, la camerounaise Lydol qui a entretenu et bercé le public avec ses mélodies et un spectacle tels qu’on lui connaît lors de la clôture le 10 février. Pendant ces minutes de communion avec l’assistance, elle a entre autres interprété les titres issus de son premier album « Slamthérapie » tels que « l’un d’eux », « Amina », « they can’t imagine » et « light ». Le public tanzanien a également eu droit à l’exclusivité de quelques titres du 2e album de Lydol dont elle annonce la sortie pour 2020. Il s’agit de « you are » et « masao ». Le bonus de sa prestation est le titre « waka waka » à travers lequel elle a tenu à rendre hommage au célèbre groupe de musiciens camerounais Zangalewa.

Sauti Za Busara: Lydol sur scène le 10 février 2019/ DR

Le festival Sauti Za Busara est un événement qui se déroule chaque année depuis 2003 à Stone Town dans la ville de Zanzibar et qui a pour mission première de célébrer et promouvoir la musique africaine dans toute sa diversité. Il se différencie des autres événements dans la sous-région dans la mesure où il promeut les prestations « live » uniquement. Au départ, il était dédié à la promotion de la musique de l’Afrique de l’Est mais avec le temps il s’est ouvert aux autres parties du continent.

Cette 16e édition qui vient de s’achever a accueilli une cinquantaine de de groupes, soit près de 400 artistes venus de 20 pays d’Afrique. Les Camerounais qui ont déjà participé à ce rendez-vous musical sont Blick Bassy, Erik ALiana et Roland Tchakouté, tous les 3 vivant hors du continent.

 

La rédaction

Like and share if you liked!
You cannot copy content of this page