Le rendez-vous est enfin pris pour le 19 Aout prochain à la Terrasse de Ndog-bong à Douala pour la grande première du film « Héritage Fatal ». Ce film est le premier long métrage écrit, produit et réalisé par André Youmbissie après plusieurs tentatives dans la réalisation cinématographique.  

Le film tourné en 2017 est met en scène l’histoire de monsieur TAMKO, est un homme d’affaires riche et humain qui malgré l’adultère d’Huguette, sa première épouse, reconnait Christian le fils métis de cette dernière au point de lui léguer 25% de son patrimoine qui se chiffre à des centaines de millions de francs CFA. Après avoir divorcé de son ex-épouse, monsieur Tamko épouse Jeanne une serveuse de bar qui mettra au monde Georges son fils unique et légitime.

Adulte, Georges devient le comptable et gestionnaire des biens de son père maladif et vieillissant et ne voit aucun inconvénient au fait que son père ait reconnu Christian, le fruit de l’acte adultérin de son ex épouse. Sa générosité va l’amener à faire pression à son père de faire travailler Christian dans l’entreprise familiale, mais ce dernier n’approuvant pas le comportement de Christian va s’opposer à son fils.

Contre toute attente, Christian, sa mère Huguette et leur complice Berthe vont s’unir pour s’accaparer des biens de monsieur Tamko bien qu’il soit encore en vie. Georges un homme humble et cultivé, plein de caractère, de bon sens et d’amour pour le prochain, va-t-il accepter de verser le sang pour protéger sa part d’héritage ou alors laissera-t-il tout à Christian au nom de ses idéaux qui sont l’opposé de la colère, la vengeance et de la violence telle que inculqué à Christian par sa mère ?

Pour donner vie au scénario, le réalisateur a opté pour un casting constitué des habitués qui traine derrière eux une certaine expérience en jeu d’acteur. Dans les rôles principaux, nous avons Robert Djomo qui incarne le personnage de monsieur Tamko ; Orgelle Céline Kentsop dans le rôle d’Huguette; Stéphane Jung dans le rôle de Christian Sandrine Ziba qui joue le personnage de Berthe.

Cependant, « Héritage fatal » c’est aussi des  rôles secondaires incarnés entre autres par Hervé Nguetchouang, Aime Wafo Kamga, Marceline Komeni, Ferdinand Singo et Kamtoum Niat Angèle.

Le film « Héritage fatal » est inspiré d’une histoire réelle qu’a vécue André Youmbissié dans sa jeunesse alors qu’il vivait chez un oncle à Kekem, une localité dans la région de l’Ouest- Cameroun.  Témoin des effets négatifs de la polygamie et de l’héritage, André Youmbissié à travers cette production cinématographique veut attirer l’attention du public sur le fait qu’une vie de couple sans enfant est tout fait possible dans un premier ; ensuite l’inviter à prendre des précautions dans des relations sans enfants, lors d’un divorce et/ou face à des responsabilités envers des enfants illégitimes.

Et pour terminer, « ce film est pour moi un challenge, un challenge contre moi-même car je dois passer de l’étape ou j’essayais à l’étape d’un bon chef d’œuvre pour surtout me forger une véritable carte de visite. Tourné dans des conditions techniques exceptionnelles, ce projet professionnel doit être un support exploitable dans mon CV ». Confie le réalisateur.

https://www.facebook.com/kulturemaster/videos/2109083159358313/

MOT DU RÉALISATEUR ANDRÉ YOUMBISSIE

“Le film « Héritage fatal», long métrage que vous allez regarder est un film 100% camerounais, tourné avec les meilleurs acteurs de la ville de Douala et de très bon techniciens. Je vous le conseille, vous aurez toujours envie de revoir ce film car il a une énorme particularité. Le cinéaste est un vendeur de rêve, il doit être à l’image de ce qu’il représente, c’est pour cette raison que je dis non à la clochardisation du comédien, mettons-nous ensemble et travaillons pour le bonheur de notre culture”.

Like and share if you liked!
You cannot copy content of this page