You cannot copy content of this page

Le pagne à l’honneur à la nuit du Mboa’s Fashion Design

Le monde de la mode camerounaise, va accueillir ce 02 mars 2019 à l’hôtel Hilton de Yaoundé, la première édition du Mboa’s Fashion Design. Et pour cette grande première, l’accent sera mis sur la valorisation du pagne africain, d’où le thème “Le pagne signé Haute Couture”.

Porté par le groupe Evidence, en partenariat avec le Group Global Event et l’association des Femmes Chefs d’entreprises de la Diaspora (FECED), le Mboa’s Fashion Design est un moyen de valoriser le travail et le savoir-faire des créateurs locaux. C’est conscient des richesses du Cameroun et du talent de nombreux camerounais, que les organisateurs vont proposer au cours du Mboa’s Fashion Design un défilé unique, qui va allier à la fois la mode et l’art culinaire.

En effet, après avoir été séduit par la dégustation des produits et pâtisseries faites à base du chocolat des régions du pays, les organisateurs ont jugés important de faire découvrir ces produits. Et quoi de plus original, que lors d’un défilé Haute Couture, avec des mannequins qui vont présenter des créations réalisées par des chocolatiers camerounais à base du chocolat du Cameroun ?

Lire aussi “Marya Surya Gotom, une jeune artisane réputée pour son habileté à transformer le pagne africain”

Plusieurs créateurs locaux et étrangers sont annoncés à cette soirée de la mode, notamment Yves Tchinda, Soulman Bonfils (de son vrai nom Ngambo Soule Tahirou), Ali Dio, styliste d’origine sénégalaise et Jamel Ousman.

Au-delà de la mode, le Mboa’s Fashion Design 1ere édition, sera aussi une plateforme de valorisation des matières premières du Cameroun dans la chocolaterie et ce sera surtout une opportunité de faire valoir à l’échelle planétaire, les richesses dont regorgent le Cameroun et qui jusqu’ici ne sont pas encore pleinement exploitées.

 

Follow and share if you liked
error0

Ines Maelle PAPGOUO

Next Post

« Parle-moi de ton qwat », une exposition photo pour montrer Douala dans toute sa splendeur

sam Fév 16 , 2019
Sous l’initiative de Kam’Art, entreprise photographique et audiovisuelle dont l’objectif est la transmission et la valorisation des patrimoines matériels et immatériels  de l’Afrique, Max Mbakop le promoteur  associé à l’IFC a emmené une cohorte d’amateurs et photographes vers de nouvelles auspices, à savoir celles du  professionnalisme. En effet, entre […]

Archives

Follow by Email
Facebook
Facebook
Instagram0