De retour du Burkina Faso où il a reçu un prix d’honneur aux SOTIGUI Awards 2017, l’acteur camerounais Martin Poulibé a tenu à le présenter officiellement au pionnier réalisateur et fondateur de l’association Ecrans noirs, Bassek Ba Kobhio.

Le SOTIGUI d’honneur qu’a reçu l’acteur le 2 Décembre dernier est en effet un signe de distinction et de reconnaissance pour l’ensemble de sa carrière dans le cinéma. Martin Poulibe se rend ainsi dans les locaux du festival Ecrans Noirs après son passage à la Direction de la Cinématographie et des Productions Audiovisuelles (DCPA) deux semaines plus tôt.

« Me placer tout de suite au même niveau des gens comme Sidiki Bakaba et tout ça, ça fait chaud au cœur. Ça vous amène à vous sentir célébré, honoré, mais tout en même temps vous resentez aussi beaucoup de responsabilité, parce que maintenant il faudra à la limite prendre ce travail au sérieux et en faire une carrière…Franchement je suis heureux ». Confie Martin Poulibé à son arrivée dans les bureaux de l’association Ecrans Noirs.

Une fois à l’intérieur, l’acteur et réalisateur a exprimé sa gratitude à Bassek Ba Kobhio qui d’après ce dernier est celui qui lui a ouvert la voix au cinéma camerounais. «  Je tenais à venir voir Mr Bassek Ba Kobhio parce que pour moi c’est un père…En réalité je commence ma carrière de cinéaste à Terre Africaine…Ma carrière a atteint le niveau du SOTIGUI d’honneur grâce à lui…Je lui reconnais parce que quand quelqu’un vous tient la main et vous soulève, il faut lui reconnaître cela ». Explique Martin Poulibé en tendant son trophée à Bassek Ba Kobhio. Le détenteur du titre de meilleur comédien aux Canal D’Or 2015 en a aussi profité pour appeler à la prise de conscience de ses confrères qui ne devraient pas manquer d’être reconnaissant envers ceux qui leur ont tendu la main.

Le réalisateur de « Le silence de la forêt » se sentant honoré à son tour, n’a pas hésité à partager ses émotions après avoir reçu le trophée. C’est dans cette lancée qu’il a félicité le lauréat pour son prix tout en ajoutant quelques éloges sur son talent. « Le jour où tu reviendras de Los Angeles avec les Oscars on sera à l’aéroport dès 4h du matin pour t’attendre ». A lancé Bassek Ba Kobhio à la suite de ses propos.

Après cet épisode de célébration, Martin Poulibé qui a également été nommé ambassadeur du SOTIGUI en Afrique Centrale, compte se remettre au travail et se concentrer sur sa carrière qui est avant tout celle d’acteur de cinéma.

Like and share if you liked!
You cannot copy content of this page