2019  a été très mouvementé en terme de sorties musicales au pays de Manu Dibango. Que ce soit à travers des singles, des clips et même des albums, les artistes camerounais ont valablement fait bouger le pays au rythme de leurs sonorités au cours de l’année écoulée.

De Blick Bassy à Locko, en passant par Magasco, Stanley Enow ou encore Numerica, les artistes ont de leur manière contribué à l’évolution de la musique camerounaise sur le plan local et international avec leurs projets d’albums. Ainsi, nous vous proposons notre sélection des 10 albums qui ont marqué 2019 au Cameroun.

1- « 1958 » de Blick Bassy 

Blick Bassy a signé son comeback cette année avec un hommage aux héros de l’histoire camerounaise notamment Ruben Um Nyobe avec l’album 1958. Constitué de 11 titres, « 1958 » nous rappelle à suffisance à quel point Blick est doué dans l’art de la musique très bien accueilli à l’international, cet album est essentiellement folklorique  mettant en exergue la langue Bassa.

2- « God Don Kam » de Jovi 

God Don Kam est certainement un des albums camerounais qui a le plus fait parler de lui cette année. Quatrième album dans la discographie du rappeur Jovi, il s’agit d’un projet riche et diversifié. «  God Don Kam » nous offre un véritable melting -pot de plusieurs rythmes et langues à  l’image de l’artiste lui – même. Ce projet est sans doute l’album rap de l’année au Cameroun.

3- « Cloud Nine (9) » de Locko 

Premier projet de Locko sous le Label Universal Music Africa, Cloud 9 est un album composé de 9 titres avec pour thématiques centrales l’amour, la femme, les déceptions et l’argent. Ce projet nous dévoile la nouvelle direction artistique de Locko qui se veut plus ouverte à l’international qu’auparavant même si nous remarquons que ça a du mal à passer auprès du public.

4- « Heart » de Magasco 

Présenté au public en septembre dernier, « Heart » est le deuxième album du Bamenda Boy après « Golden Boy » sorti en 2018. Officiellement lancé avec le single «  Kongossa », l’album présente une tracklist de 30 titres aux sonorités variées et diverses qui mettent en lumière le génie créateur du chanteur originaire de la région du Nord -Ouest.

On y retrouve également quelques collaborations, notamment avec Blanche Bailly, Minhey et le béninois Fanicko.

5- « Take off » de Ambe 

A l’annonce de la sortie du nouvel album de l’auteur de « les filles de mon pays », le public est impatient de découvrir ce qu’il a concocté. C’est finalement un album de huit titres qu’il offre aux camerounais avec en bonus trois chansons dont « Vitesse » et le remix de « All for Bafut ». L’on note cependant une seule collaboration dans ce projet, notamment celle avec Sango sur le titre « « Way of ».

6- « Émotions » du duo Teddy et Inna 

L’inséparable duo nous a offert un album de 16 titres relatant les faits, déboires et réalités de la société camerounaise.  Connus pour leurs multiples singles en collaboration,  ils se sont cette fois retrouvés pour un album. « Émotions » semble avoir été favorablement accueilli et continue son parcours.

7- «Stanley vs Enow» de Stanley Enow 

Après le premier album « Soldier like my papa », Stanley Enow a finalement offert à ses fans son deuxième projet musical composé de 15 titres. « Staley vs Enow » a la particularité d’avoir été longtemps sollicité par le public depuis l’annonce de sa sortie. Le king comme il se fait appelé n’a pas hésité à faire durer l’attente jusqu’au mois de décembre où il a enfin mis à la disposition de tous ce projet.

Disponible depuis le 15 décembre, l’album compte une intro avec le directeur général de RSI et journaliste sportif Martin Camus Mimb et 5 titres déjà connus du grand public parmi lesquels « My way » en featuring avec Tzy Panchak et Locko, « Good day » et « Glory ». Il s’est par ailleurs associé à plusieurs artistes camerounais et internationaux à l’instar de Davido, Fally Ipupa et Diamond  Platnumz.

8- « Adrénaline » de Numerica 

Numérica aussi n’a pas tenu à ce que l’année s’achève sans que son premier album n’ai vu le jour. Généralement connu pour ses singles, Numerica nous a servi un album aux rythmes dansants comme à son habitude. Plusieurs artistes  tels que Mimie, Blanche Bailly ou encore Ariel Sheney de la côte d’ivoire ont collaboré avec lui sur le projet.

On retrouve parmi les 20 morceaux de « Adrenaline » titres ayant déjà fait leur parcours comme « No way » avec Daphné, « C’est toi » avec Tzy Panchak » et « Validé».

Le nouveau papa poursuit la promotion de son album en Amérique et en Europe.

9- « Africa is represented » de Salatiel 

L’on ne saurait parler des albums qui ont marqué 2019 au Cameroun sans évoquer celui de Salatiel qui est son tout premier d’ailleurs. Le producteur, beatmaker et chanteur a sorti « Africa is represented » en août 2019, un album de neuf titres qui compte le remix de « Water ».

L’auteur du titre à succès « Anita » et vainqueur du titre de meilleur artiste masculin au dernier AFRIMA est annoncé pour une tournée européenne entre février et mars 2020.

10- «Akiba» de Cysoul

Considéré comme l’une des révélations musicales de l’année 2019, Cysoul s’est démarqué en mettant sur le marché son tout premier album baptisé “Akiba” dans lequel il traite entre autres des sujets autour de l’amour, la perte d’un être cher et la religion. Dans “Akiba”, l’artiste de 21 ans nous balade dans des rythmes divers, procurant ainsi des sensations fortes et authentiques.

L’album est constitué de 12 titres parmi lesquels le fameux titre “Emma” et 3 collaborations avec Skriim, Joyce Babatunde et a slameuse Lydol. Il a été entièrement produit par l’Institut Goethe du Cameroun suite à la victoire de Cysoul en tant que «Goethe-découverte musique voix 2019».

BONUS

« Mon Univers » de Nabila

Mention spéciale à la lauréate de la catégorie « révélation musicale » des derniers Canal d’Or qui a clôturé son année 2019 en beauté avec la sortie de son EP « Mon univers », composé de 11 titres. « Mon univers » est un EP qui nous amène à la découverte du monde  artistique de la jeune Nabila. Sur ce projet, elle a collaboré avec son idole Annie Anzouer, ainsi que Ténor, Mink’s et Locko.

Nabila a en quelques temps su se hisser sur le podium de la lignée des artistes de la nouvelle génération qui font bouger le Cameroun à seulement 23 ans.

Déjà parés pour affronter 2020 musicalement parlant, nous restons attentifs sur les sorties annoncées en 2019, notamment l’EP d’Ewube, « Renaissance », le nouvel album de Lady Ponce ou encore le tout premier de Taty Eyong.

Like and share if you liked!
You cannot copy content of this page