En attendant la fin de sa toute première exposition solo « Credo In Unum Deum » le mois prochain à l’espace Doual’art, l’artiste plasticien Marc Padeu sera en conversation publique ce 23 Août 2018. Cet échange sera l’occasion pour les visiteurs et amoureux d’art, ainsi que ses pairs et étudiants de l’Institut des Beaux-Arts de Nkongsamba d’appréhender le travail de l’artiste.

Devenu un exercice traditionnel au Doual’Art, il sera également question pour Marc Padeu au cours de la conversation publique de se livrer pleinement sur sa vie, son parcours académique, sa vie professionnelle, son engagement artistique et bien d’autres aspects. La discussion débutera à 17 heures.

Un tableau de Marc Padeu pour l’expo« Bimbia : mémoire de l’esclavage et de la traite négrière au Cameroun » en 2016

Marc Padeu ou le peintre spirituellement sensible ?

« Credo In Unum Deum » ou « Je crois en un seul Dieu » est le 1er vers du credo, hymne du chrétien à travers lequel ce dernier professe sa foi. En exposition depuis le 21 Juillet dernier, cette exposition est une mise en scène colorée et « africanisée » de l’annonciation à Marie par l’ange Gabriel de sa future conception du Messie par la vertu du Saint-Esprit. L’artiste invite ainsi le public à interroger ses expériences et ses rapports à la croyance.

Marc Padeu est un artiste plasticien né le 25 Avril 1990 à Melong dans le département du Moungo, région du littoral. Après l’obtention de son baccalauréat A4 Espagnol en 2008, il réussit le concours d’entrée à l’Institut des Beaux-Arts de l’université de Douala un an plus tard. Tout au long de sa formation, il est encadré par des artistes connus de la scène nationale tels que Jean Jacques KANTE et Hervé YOUMBI, des modèles qui vont l’encourager à parfaire son style et se débarrasser de ses complexes.

Ce style, il le doit à son héritage catholique du côté maternel et traditionnel du coté paternel. Une connaissance des pratiques chrétiennes et traditionnelles qu’il exprime avec subtilité sur ses œuvres. Ses œuvres, des peintures murales et sur toiles développées depuis 2012, expriment avec force l’aspect spirituel et hybride des traditions religieuses et rituelles. Il surfe avec subtilité sur des sujets sensibles tels que le terrorisme, la Traite des « noirs ».

Son style et son travail inspirants lui ont valu le 1er Prix d’art 2016 « Bimbia : mémoire de l’esclavage et de la traite négrière au Cameroun» organisé conjointement par l’Ambassade des Etats-Unis au Cameroun et le programme Route des Chefferies. Ses travaux figurent également dans la collection permanente de la World Bank à Washington. Un an plus tard, Marc Padeu figure parmi les 7 jeunes artistes sélectionnés pour participer à l’exposition multimédia « ART 2017 » à l’espace Doual’Art.

L’exposition « Credo In Unum Deum » est à découvrir à l’espace Doual’Art de Bonanjo jusqu’au 15 Septembre du Mardi au Samedi entre 10 heures et 18 heures 30.

 

NGASSAM Peguy, stagiaire

Like and share if you liked!
One thought on “Pour son exposition solo, le peintre Marc Padeu offre une conversation publique aux passionnés d’art”

Comments are closed.

You cannot copy content of this page