La 9e édition du Festival National des Arts et de la Culture(FENAC) organisée du 16 au 22 juillet 2018 à  Bertoua, principale ville de la région de  l’Est Cameroun, a été marquée par une série d’activités qui ont mobilisé le public du soleil levant ainsi que les délégations parties de Yaoundé.

« Diversité culturelle, identité et unité nationales » c’est le thème général choisi par le comité d’organisation de la 9e édition du Festival National des Arts et de la Culture( FENAC). Une cérémonie d’ouverture rehaussée par la présence et surtout la présidence du Premier Ministre Chef du gouvernement, Philémon Yang représentant personnel du Chef de l’État. Une quinzaine de ministres ont également pris part à cette cérémonie riche en couleurs. Outre le vernissage des expositions au village du festival, le public a eu droit à la présentation de l’ouvrage « Les grandes figures de la culture » qui parle de littérature, cinéma, arts spécifiques, musiques, arts de la scène…

Autres moments fort de ce cette édition, l’exposition et la dégustation des mets patrimoniaux, mais aussi un atelier de réflexion sur l’avant projet de Statut de l’artiste au Cameroun. Le ministre des arts et de la culture le Pr. Narcisse Mouelle Kombi voudrait sans doute redorer le blason de l’artiste camerounais encore considéré comme un simple amuseur public.

Les participants à cet atelier de réflexion ont reconnu qu’être « artiste » est encore un métier « informel » au Cameroun. Selon le responsable de la cellule de communication du ministère des arts et de la culture, Claver Nken, le gouvernement et la communauté artistique voudraient que cette situation change. Après cet atelier qui s’est tenu à la nouvelle délégation régionale des arts et de la culture de l’Est, les festivaliers ont eu droit à un défilé de mode et du design au village du festival. L’une des meilleures articulations de ce FENAC 2018, est sans doute l’élection de la Miss Arts et  Culture FENAC 2018, Edith Renée Aliguen mais aussi le concert du 20 juillet qui a connu la participation de grands noms de la musique camerounaise dont le turbo d’Afrique, Petit pays.

                                                                                                   

                                                          Repost from Ericien Pascal Nguiamba, www.yaoundeinfo.com

Like and share if you liked!
You cannot copy content of this page