Les noms par lesquels on identifie souvent les villages tirent leur origine sur l’histoire ou le caractère des populations. A l’ouest Cameroun où on rencontre plusieurs groupements, bien qu’ils aient certains liens de part et d’autre, chaque village porte un nom qui le différencie des autres. Today on fait le point sur 10 villages.

1-Bana: Ce nom veut dire en fe efe’e, insister, harcèlement, poursuivre, appuyer sur déranger. Il parait que hein, quand tu dois quelque chose à un letchois Bana, mollah, tu es mort en guerre. Le gars comme la go, va seulement te nuire jusqu’à ta part va arriver. Donc faut pas blaguer avec un letchois Bana.

LIRE AUSSI: Les Sawas, le peuple qui compte de grandes personnalités du Cameroun

2-Bafang-Banka: Il signifie la lumière qui éclaire les gens, qui leur permet de voir. Hum, vous comprenez alors pourquoi, à Bafang le délestage n’existe pas comme dans les autres localités non ?

3-Bangangté : C’est vrai que dans la pensée populaire, être Bangangté c’est abord la noblesse, la dignité et l’élégance n’est-ce pas ma personne ? Mais Bangangté en langue maternelle, c’est Gha’ntua, ce qui veut dire « qui refuse de se soumettre ». Ce nom viendrait du refus de cette communauté de se soumettre aux Bamoun et aussi à leur résistance contre les autres peuples qui voulaient les soumettre.

4-Bandjoun : Signifie qui achète tout. Ce nom tire son origine de son fondateur qui achetait tout ce qu’il voyait pour rendre la chefferie de Bandjoun puissante. On dit qu’il achetait les vivres, les objets et esclaves. D’ailleurs un bon letchois bandjounais, ne blague pas dans les affaires hein.

5-Bayangam: Veut dire qui a vu les sauterelles les premiers. L’histoire raconte que les premiers habitants de Bayangam auraient été victimes des attaques de sauterelle. On dit que les insectes là on fait ça dur aux populations. De cette expérience tragique, le nom Bayangam est né.

6-Batie’ Te’: En langue maternelle ce nom signifie bousculer, pousser. En effet, les Batie sont reconnus comme un peuple très belliqueux, et qui aime faire la guerre aux autres villages. On comprend donc pourquoi quand Sable de Batié joue un match, c’est toujours chaud hein.

LIRE AUSSI: Traditions et Légendes: les Maka sont-ils des mangeurs d’hommes ?

7-Baloum : L’expression Loum signifie maux de ventre. Ne vous fiez surtout pas à cette interprétation, parce que les Baloum forment une communauté qui aime l’extravagance, les mimbas grave. Si tu as un problème avec un Baloum mollah il faut fuir, les gars sont les comme les bendskineurs, quand ils entendent le cri du village, ah mouf deh, les gars achètent seulement le problème.

8-Bamendou: Il veut dire faiblesse, maigreur. En effet les Bamendou sont originaires de Bagam, seulement on aurait remarqué qu’ils aiment bien passer le temps à s’amuser que travailler. C’est la danse que tu veux alors voir, coups de reins par ci, jeux de pieds par là, ce qui était vu comme de la paresse. Du coup, on les a assimilé à un peuple de faibles, c’est vrai alors ?

9-Balessing : Lessing signifie qui fait peur, fait trembler. Un nom qui correspond au caractère même du fondateur de ce village, qui était un chasseur et guerrier qui était reconnu comme quelqu’un de rusé. Une qualité qu’il a utilisé pour conquérir de nombreuses terres.

10-Bansoa : Qui signifie sorcellerie, magie. Il se dit que le peuple Bansoa est réputé être têtu, un comportement qui a toujours irrité les autres. Mais seulement personne n’a pu les vaincre, pour la simple raison qu’ils sont de redoutables eza boto. Il la pratique tellement cette sorcellerie que, les gens ont peur grave. Ils peuvent même send les abeilles hein !

C’était juste un petit tour d’horizon à l’ouest, alors chers letchois qui veut bien compléter la liste

Like and share if you liked!
You cannot copy content of this page