You cannot copy content of this page

Sous l’initiative de Kam’Art, entreprise photographique et audiovisuelle dont l’objectif est la transmission et la valorisation des patrimoines matériels et immatériels  de l’Afrique, Max Mbakop le promoteur  associé à l’IFC a emmené une cohorte d’amateurs et photographes vers de nouvelles auspices, à savoir celles du  professionnalisme. En effet, entre […]

Il y a quelques jours nous avons publié la première partie de l’interview que nous a accordée le journaliste, blogueur et écrivain Junior Haussin. Dans cet échange nous avons essentiellement parlé de la campagne devenue mouvement “la lecture je contribue” qui a vu le jour il y a quelques mois sur la toile. Dans cette deuxième partie, il nous fait part des différentes articulations de la grande apothéose de Mars parmi lesquelles le concours “miss littérature”.

Depuis le mois de Novembre 2018, le réseau social Facebook est inondé par des photos des personnalités et autres individus avec une carte qui porte le message « la lecture je contribue ». En effet c’est une campagne initiée par le journaliste, blogueur et écrivain Junior Haussin qui a la préoccupation première de faire de la lecture un événement au Cameroun. Nous l’avons rencontré pour un échange sur ce concept dans lequel il se confie sur ses motivations et les objectifs qu’il souhaite atteindre.

C’est le 12 Octobre dernier qu’a eu lieu l’ouverture de l’exposition du « village enchanté de Meke », une œuvre du photographe et réalisateur de BD, Darius Meke à l’Institut Français de Yaoundé. Jusqu’au 14 Novembre 2018, le public aura l’occasion de profiter de cette installation qui représente la localité de Bagoboung, terre natale de l’artiste située dans la région de l’Est du Cameroun.

Archives

Follow by Email
Facebook
Facebook
Instagram0