Suite à l’appel à candidatures dans les domaines de la photographie, la vidéo, l’animation et l’installation du Festival YaPhoto 2019, lancé en septembre dernier, plusieurs artistes ont été retenus pour participer à cette fête de la photographie au Cameroun.

Il s’agit de Ana BLOOM, Mbadimma CHINEMELUM, Nicolás COMBARRO, Sarah DAUPHINÉ TCHOUATCHA, Blaise DJILO, Lionel Richy EBONGUE, Chantal EDIE et Zacharie NGNOGUE, William GAYE, Delio JASSE, Ditoma KADOULE, John KALAPO, M’hammed KILITO, Daniel KUKLA, le duo Wilfried NAKEU et Chaima ZAARFOURI, Florence POIRIER NKPA, Alain POLO, Georges TANKAM et Sibusiso TLHABADIRA, tous retenus pour la catégorie “photo”.

Pour ce qui est de la catégorie “vidéo” l’on note la sélection de trois personnes, à savoir Megan-Leigh HEILING, Max MBAKOP et Yvon NGASSAM.

Lire aussi “Coup d’œil sur quelques œuvres de l’exposition photo “Fabriquer les regards”

Le Festival YaPhoto qui sera rendu à sa troisième édition en Mars 2019 aura pour thème « Rémanences », dont le choix se justifie par le fait qu’il vient questionner la pertinence de l’image comme outil d’investigation des mutations du monde.

D’après le directeur artistique de cette édition du festival, Yves Chatap, « Cette nouvelle édition marque une volonté de regarder les pratiques photographiques en cours et de faire émerger de nouveaux regards sur l’image. La rémanence au sens propre évoque le phénomène par lequel une empreinte visuelle subsiste, même après sa disparition dans notre rétine et dans notre souvenir ».

Le festival YaPhoto est une initiative qui voit le jour dans le but de promouvoir la photographie contemporaine au Cameroun et à l’international. Dans une interview accordée au blog de Claire Nini en 2017, les fondateurs Landry Mbassi et Christine Eyene confiaient que ce festival est né du constat d’absence de lieux de diffusion et de promotion autour de la photographie au Cameroun et par conséquent du faible taux d’adhésion ou d’engouement chez les jeunes photographes camerounais à produire des œuvres en dehors du « champ commercial ». Il favorise les découvertes, la transversalité des rencontres entre les artistes et le public camerounais et les professionnels du monde entier.

Like and share if you liked!
You cannot copy content of this page